Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, au Maroc

Accueil > Galerie Nadar
Galerie Nadar

Partager

C’est où ?

Adresse : 5 rue Al Manaaziz, Maârif, Casablanca
Jours et heures d'ouverture : Lundi : de 16h à 19h30
Mardi à Vendredi : de 10h à 13h et de 16h à 19h30
Samedi : de 10h à 13h
Téléphone 05 22 23 90 00

Galerie Nadar

Depuis 1974, Leïla Faraoui oeuvre, à travers la galerie  NADAR, pour la promotion de l’art et la création artistique au Maroc.
 
35 ans d’engagement, précurseur dans ce domaine, NADAR présente depuis des oeuvres d’artistes marocains mais aussi des artistes venus d’ailleurs : Japon - Irak - France - Portugal – Cuba  etc ……
 

La programmation de la galerie lui a valu sa réputation. Pour les amoureux de l’art qui souhaitent comprendre, redécouvrir les artistes de notre époque ou découvrir de jeunes talents, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou plasticiens, passer par Nadar est essentiel .

 

Ce qu'en dit dans la presse:

 

“Mémoires”

   …..” La galerie Nadar a contribué au développement de l’art. Plus qu’une galerie, l’espace Nadar a été un foyer artistique et culturel sur l’ensemble de l’espace culturel de Casablanca “ 

 Mohamed Chabâa
 
Peinture fraîche !

 …..” Quoi qu’il en soit, Nadar peut légitimement s’honorer  d’avoir été et d’être encore un centre d’accueil et d’intérêt indéniable pour des peintres de renom : Chaîbia , Chebâa, Hassani , Kacimi, Melehi , Bellamine, Miloud, El Ghrib. Et aussi, parmi la génération montante : Melehi Abdelkader, El Amine Zine El Abidine. La galerie aura permis cette chose précieuse, l’ouverture sur l’étranger, la découverte d’artistes venus de différents pays.

“Peinture fraîche !”, je reprends ce slogan, c’est comme pour annoncer la couleur et dire que  Leïla et Assia maintiennent en éveil la vocation des premiers jours.”
 
Edmond Amran El Maleh
 
La Galerie Nadar

…..” Nadar s’était imposée comme la galerie avant-gardiste de la capitale économique.

Ce fut le lieu où artistes et intellectuels aimaient se rencontrer. La ligne artistique de la galerie était bien définie. Elle était  fondamentalement moderne.  ……

….Aujourd’hui, en reprenant ses activités sous la direction de Leïla et Assia Faraoui, tout le monde attend de cet espace d’être un éélément moteur dans le même esprit des années  70/80 sans toutefois le répéter .”     
 
Moulim Laroussi

Extraits tirés du Journal d’Activités de NADAR ( Octobre-Novembre-Décembre 2008 )

Découvrez la galerie média du lieu