Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Accueil > Tous les artistes > Malika Agueznay

Warning: key() [function.key]: Passed variable is not an array or object in /htdocs/public/www/components/com_artists/controller.php on line 65

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /htdocs/public/www/templates/babelfan/html/com_artists/artistdetails/default.php on line 85
Malika Agueznay
Ville : Casablanca

Malika Agueznay


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /htdocs/public/www/templates/babelfan/html/com_artists/artistdetails/default.php on line 286

Née en 1938 à Marrakech, Malika Agueznay étudie à l’École des Beaux-arts de Casablanca de 1966 à 1970, prenant part à l’aventure des peintres du «Groupe de Casablanca», Farid Belkahia, Mohamed Chabâa et Mohamed Melehi. Elle débute dans la gravure en 1978 au Moussem d’Asilah et développe ensuite sa technique à New York, dans les ateliers de graveurs de renom comme Mohamad Omar Khalil, Krishna Ready et Robert Blackburn et à Paris à l’Atelier 17. Elle continue à participer tous les ans depuis 1978 aux ateliers d’Asilah, durant les Moussem culturels.
 

Elle expose depuis 1978.
 

Elle vit et travaille à Casablanca.
 

OEuvre
 

Dans sa peinture et ses gravures, Malika Agueznay s’attache à un motif: l’algue marine. Elle la découvre en 1966, alors qu’elle est encore étudiante à l’école des Beaux-arts de Casablanca, en peignant un grand panneau en bois. Depuis, c’est un dialogue continu qui résiste au temps. Cette algue marine se multiplie, tantôt en une accumulation d’éléments qui se massent en profusion baroque, tantôt en prenant la rigidité d’une forme géométrique aux contours nets. Tout en réalisant des peintures à l’huile avec des compositions géométriques associées à des figures, elle s’investit de plus en plus dans la gravure où elle se libère des formes conventionnelles.
Employant constamment la silhouette de l’algue marine comme signe, l’artiste en donne de nombreuses variantes qui évoquent les courbes gracieuses gracieuses du corps féminin ou les mouvements browniens et tentaculaires des bactéries observées au microscope lors de ses études médicales. Dans certaines gravures, les figures abstraites deviennent entrelacs,composent ou intègrent des maximes, des fragments de poésie, des litanies ou des prières.Employant le papier de riz, elle y crée des reliefs avec un sens de l’équilibre entre la surface, le volume et la matière. Les couleurs franches et chaudes viennent rehausser les signes écrits, conférant à l’ensemble une vibration qui rappelle la cinétique de l’arabesque.
 

«Etre graveur permet au peintre que je suis de me dédoubler et de réaliser tout ce que je ne peux faire en peinture. Et pourtant ma peinture et ma gravure se tiennent par la main, je le sens.»
(Malika Agueznay)

Bibliographie


• Mostafa Chebbak Artistes Marocains Contemporains édité par Raja Bellamine Hasnaoui Shashoua Press 2007
• Catalogue Malika Agueznay Galerie du Centre Hassan II Asilah Août 2002
• Catalogue Malika Agueznay Galerie Bab Rouah Rabat 19961.
Le mouvement brownien, ou processus de Wiener est une description mathématique du mouvement aléatoire d'une «grosse » particule immergée dans un fluide et qui n'est soumise à aucune autre interaction que des chocs avec les «petites » molécules du fluide environnant. Il en résulte un mouvement très irrégulier de la grosse particule, qui a été décrit pour la première fois en 1827 par le botaniste Robert Brown en observant des mouvements de particules à l'intérieur de grains de pollen de Clarkia pulchella (une espèce de fleur sauvage nord-américaine), puis de diverses autres plantes. Vikipédia.
 

Photo: M. Agueznay, Sans titre, non daté, Embolling et peinture au rouleau sur papier art, 81x58 cm. Collection particulière. © Hafid Jender.
 

Cette biographie a été gracieusement mise à disposition par Dounia Benqassem, auteur du Dictionnaire des Artistes Contemporains du Maroc aux Editions Africarts