Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Saâd  Ben Cheffaj
Ville : Tétouan

Saâd Ben Cheffaj

Né en 1939 à Tétouan, Saâd Ben Cheffaj suit une formation à l’Ecole des Beaux-arts de Tétouan et à l’Ecole supérieure des Beaux-arts de Séville, puis s’inscrit en histoire de l’art à l’Ecole du Louvre à Paris. L’artiste enseigne tout d’abord à Séville, avant d’être nommé professeur d’histoire de l’art, de peinture et de dessin à l’Ecole nationale des beaux-arts de Tétouan (1965-2001). En 1998, il est membre fondateur du futur Musée de la peinture contemporaine marocaine, à Tétouan.
 

Ben Cheffaj participe, depuis 1957, à de nombreuses expositions au Maroc et à l’étranger.
 

En 2007 Saâd Ben Cheffaj est désigné par l’Académie Royale des Beaux- arts de Cadiz, aux cotés de sesc ollègues Abdelkrim Ouazzani, Ahmed Amrani et Feu Mekki Megara, comme membre permanent pour représenter l’institution espagnole au Maroc.
 

Il vit et travaille à Tétouan.

 

OEuvre


Contrairement à un certain classicisme prôné par les peintres de l’Ecole de Tétouan, Ben Cheffaj semble déjouer tout mimétisme, sans pour autant céder totalement à l’abstraction. Dualisme qu’on retrouve notamment dans ses travaux sur la ville, traitée dans un esprit de géométrie. Les structures sont compartimentées par des lignes droites ou brisées, des croix, des cercles. Après un passage obligé par une peinture franchement réaliste, les travaux récents de Ben Cheffaj sont empreints d’un réalisme plus poétique qui anime les structures abstraites de ses toiles. Des visages sculpturaux, aux yeux sans regard, émergent des contorsions de corps pleins. Les corps sont parfois morcelés, les mouvements emprisonnés dans des rectangles et des carrés créent la force visuellede ses oeuvres. Le chromatisme reste dans des tonalités sombres, des dégradés de marron/brun avec parfois une ouverture vers des bleus et blancs tel le tableau l’unique espérance, regarder la mer (une huile de 2006) où dans un encadrement on remarque un mouvement de vagues au-dessus d’un personnage, les mains jointes et les yeux vides.

 

Bibliographie


• Catalogue Ben Cheffaj Venise Cadre Casablanca 2007
• Catalogue Pintores de la Escuela de Tetuán 2001
• Mohamed Sijelmassi, L’art contemporain au Maroc, ACR Edition 1989 
 

Photo : S. Ben Cheffaj, Sans titre, mixte sur toile, 60x60 cm.Collection FABAMA. © Hafid Jender.

 

Cette biographie a été gracieusement mise à disposition par Dounia Benqassem, auteur du Dictionnaire des Artistes Contemporains du Maroc aux Editions Africarts