Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Hassan Slaoui

Hassan Slaoui


Né à Fès en 1946, Hassan Slaoui , de 1963 à 1972, suit les cours de l’Ecole des arts appliqués et de l’Ecole normale supérieure (section dessin artistique) à Rabat, Atelier Met de Penninghen et J. d’Andon et Ecole nationale supérieure des métiers d’art à Paris. Il obtient une Maîtrise spécialisée d’esthétique et un DEA en arts plastiques en 1978 et sciences de l’art à Paris 1 Sorbonne en 1980. Sa première exposition a lieu en 1979 à Rabat. Il enseigne à l’Ecole nationale d’architecture à Rabat et participe à de nombreuses rencontres artistiques au Maroc et à l’étranger. Il est partenaire dans la création d’une galerie d’art contemporain avec Karim Bennani en Structure BS (1974/1984) et a été commissaire aux expositions pour le festival Mawazine de Rabat en 2002 et 2003.

Il vit et travaille à Rabat.

Œuvre

Hassan Slaoui travaille à ses débuts la céramique puis s’intéresse à d’autres matériaux tels que le bois –racines de citronnier, néflier, thuya– l’argile, la feuille d’or, le suint. Il fait subir à ces différents matériaux des altérations, les peint, les brise, les perfore, les patine ou les galvanise. Il sculpte des structures complexes dont les éléments s’emboîtent, s’articulent, se chevauchent ou se juxtaposent selon un ordre rigoureux comme c’est le cas dans Les colonnes caduques. Des incrustations d’os ou de métal se remarquent sur la surface du bois. Ces fragments construits, chargés de formes peintes, gravées, évoluent entre réalité et simulacre dans un chromatisme dominé par le clair-obscur.

Des feuilles d’or placées le plus souvent au centre de certaines oeuvres patinées à l’huile de lin mettent en valeur l’expression picturale. Il y a chez Slaoui un processus de transparences, de superpositions et d’interférences. C’est un véritable parcours initiatique à travers les signes et les symboles, les espaces, les graphismes et les chromatismes.

Ses travaux se situent entre figuration et abstraction. Pour cet artiste, l’identification du sujet demeure toujours secondaire ainsi la série des astrolabes, et des manuscrits qui reproduisent la métaphore du livre.

Le message de l’artiste, exprimé à travers ses bois, semble offrir l’exemple d’un dialogue libre avec un héritage lointain.

Bibliographie

• Catalogue Hassan Slaoui Galerie Nadar Casablanca 2009
• Catalogue Hassan Slaoui/Bois secrets Institut français Rabat 2008
• Catalogue Hassan Slaoui/Assemblages Galerie Bab Rouah Rabat 2003
• Catalogue Hassan Slaoui/Tables de mémoire Galerie Bab Rouah Rabat 1997


Photo : H. Slaoui,
Manifeste voilé, 2008/2009, bois dibétou et relief en bronze patiné, argile, pigment, craie d’art, suint, et feuille d’or, 81x81 cm. Collection de l’artiste.

Cette biographie a été gracieusement mise à disposition par Dounia Benqassem, auteur du Dictionnaire des Artistes Contemporains du Maroc aux Editions Africarts.
Le dictionnaire est disponible en librairie, il est également possible de le commander en appelant le: 06 61 37 42 46.