Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Saâd Tazi
Ville : Casablanca

Saâd Tazi

Né en 1966 à Casablanca, Saâd Tazi suit une formation à l’Institut de photographie à New-York (1997/1998) et fait plusieurs stages de Platinotypie avec Tom Ferguson et de prises de vue en studio avec John Siskin à Los Angeles, aux USA.

 

Il vit et travaille à Casablanca.

 

OEuvre

 

Saâd Tazi est connu pour ses photos de détails, sa célébration du quotidien. Il photographie des endroits maintes fois visités. Il poursuit un travail sur les ombres et les réflexions en repoussant les objets photographiés derrière un écran supplémentaire incarné par une glace ou toute surface réfléchissante. Depuis quelques années, il a entamé une série de portraits d’artistes et intellectuels marocains et principalement des anthropologues.

 

Son travail se veut un dialogue, donc un échange permanent de signes entre le support et les vœux de l’artiste.

 

Dans le travail de Saâd Tazi, Les petites histoires de Saâd Tazi, présenté en 2006 par l’Institut français de Fès est d’abord une histoire de séduction. De passage au Maroc, il acquiert un lot de Louhat2 (en bois de cèdre, hêtre et noyer) et les emporte avec lui à Paris, puis à Los Angeles où il a déménagé pour des raisons professionnelles. L’intention est ferme, le désir est ardent, mais l’inspiration fait défaut. Ce n’est qu’à son retour définitif au Maroc que son désir se fait réalité.

 

Les “louhat” présentées sont à la fois des réceptacles de tirages retravaillés à la main, mais aussi les objets photographiés, dans un va-et-vient entre la réalité et sa représentation en trompel’œil.

 

“Parmi les sujets de fond sur lesquels je travaille régulièrement, il y a les itinéraires, successions de photos d’endroits maintes fois visités, qui se déclinent parfois en «carnets de voyages», minuscules écrins renfermant des images de lieux décontextualisés et qui auraient pu être pris n’importe où... Rien de spectaculaire, juste quelque chose de banal en apparence mais qui fait l’identité du lieu à qui sait regarder.”
(Saâd Tazi)

 

Bibliographie

 

Al Khayma, tente noire du Sahara, Français-Anglais-Espagnol Rahal Boubrik, Saâd Tazi Marsam 2008
Sahara atlantique Aziz Daki, Saâd Tazi La Croisée des Chemins Paris 2006
• Extrait d’un article de Habib Mazini, emarrakech 25 Janvier 2006. © BiblioMonde.com
“Mes Petites Histoires” Exposition Galeries des Instituts français du Maroc 2005 2. Louhat, pluriel de louha, tables sur lesquelles les élèves des écoles coraniques calligraphient.

 

Photo : S. Tazi, Vue de Fès, tirages réalisés sur papier albuminé préparé par l’artiste comme au 19ème siècle. Les photos sont tirées à 5 exemplaires numérotés et signés, 30x30 cm. © S. Tazi.

 

Cette biographie a été gracieusement mise à disposition par Dounia Benqassem, auteur du Dictionnaire des Artistes Contemporains du Maroc aux Editions Africarts.
Le dictionnaire est disponible en librairie, il est également possible de le commander en appelant le: 06 61 37 42 46.