Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Mohamed Jbara

Jbara*, une des meilleures réferences du rock marocain.

 

Autodidacte, il a eu comme enseignants de grands artistes de la sphère internationale. Avec eux il déchiffre le langage universel de la musique. La musique ethnique marocaine fait partie de son héritage culturel, elle est enregistrée dans son ADN. Styles modernes et ethniques dessinent sa personnalité éclectique. Il est un artiste mélant le sang Raï et l'âme du Rock.

 

Auteur et compositeur, multi-instrumentiste, guitariste et chanteur, producteur et éditeur de son propre travail dès 1996, il a été édité par l'Edition Mozart- Maroc, et actuellement par Arhe musik-Maroc.

 

Sa musique est un voyage multicolore d'images acoustiques, de l’Orient et de l’Occident, "mélange alchimiste des rythmes et des sons", berbère, arabe, gnawa, raï, andalous, rock, reggae, blues, soul, flamenco... il dépasse avec facilité les frontières de l'espace, du temps et des styles. Ses paroles, un axe vertébral de sa personnalité, transmettent une poésie simple et profonde, avec des rythmes gais et vigoureux, l'espoir d'un monde plus humain et solidaire.

 

 

Il produit et il compose pour des artistes consacrés comme Hayat el Idrissi, Nouâmane, Chahrazad, Karim Tadlawi, Badr, Hanan Soltana, Mohamed Reda, et pour de nouveaux talents du Rap, Hip Hop et du Pop marocain comme Tiraline, Kelma, Knouz, Zas- avec Kaddaboun, Salfa3ous band- avec le track: Influenza Dammir, musique gnawa, Mâalem Redwam- track Youbati, etc .

 

Sa créativité polyvalente comme compositeur et producteur musical, l'a conduit à composer pour le cinéma: Domowa al farha "le silence du vent" et Arousa ala allah (directeur: Said Azar) et les feuilleton de TV: Dima jirane et Yakltna jirane.

 

Il est considéré comme  un pionnier de la musique marocaine contemporaine, une important autorité gnawa et un «véritable compositeur de World fusion Marocaine».Le rock marocain émerge désormais avec le courant Nayda, et en particulier avec le phénomène Med Jbara.

 

Jbara est conscient d'être hors du temps et du lieu et d'être en même temps marqué un environnement indépendant de sa condition d'artiste. Ses lettres ne laissent pas d'espace à l'indifférence, son message a un double sens, il chante à l'espoir, à la justice, à la vie en commun, à la tolérance... pour dénoncer l'égoïsme, l'intolérance, l'injustice, le racisme, le désespoir, la violence...

 

Le résultat final de sa prodution musicale est un magnifique travail, qui, sans perdre son essence ethnique marocaine, casse toutes les barrières frontalières des peuples, des gens, des temps et des styles. D'Oujda à Essaouira en passant par l'Atlas jusqu'au Sahara, c'est la fusion et le métissage ethnique, pierre de modernité taillée avec talent et passion, et intégrée avec simplicité au grand palais de la culture musicale du Maroc.

 

Son travail contribue, sans doute, au décollage de la musique marocaine contemporaine.

 

Source: Mohamed Jbara
 


Découvrez la galerie média de l'artiste

photos