Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Accueil > Tous les artistes > Musiciens > Rap > Aminoffice

Aminoffice

On ne peut pas parler d’Aminoffice sans parler de l’histoire du Rap Marocain et vis versa. Son long parcours artistique est un exemple unique de par sa plume, sa voix et sa résistance musicale.

 

A la fin des années 80, il se détache de la culture locale pour se retrouver petit à petit au cœur de la musique occidentale d’où il ressort en 1993 avec l’idée de créer avec un copain de classe « Bousselham », le premier groupe de rap Marocain «Les dragons blancs».

 

A la même année, sa première tribune est la radio mère « Rabat Chaine Inter », ou il sera l’invité de Mme Jacqueline Allioli sur l’émission Musica.

 

Un troisième rappeur les rejoints «Dj Demjam», par la suite ils multiplient plusieurs concerts notamment à «Amnésia» et à «La 5 eme Avenue» avec la présence et le soutien de plusieurs Dj’s de Rabat, on trouve parmi eux «Dj Nouwass», «Dj Vib» et «Dj Rachid», ce dernier les a parrainer pendant des années, jusqu’à ce que l’un de ses enregistrements datant de 1996 tombe par hasard dans les mains de Mohammed Hamid Al Alaoui, directeur d’une grande maison de disque à Rabat «Adouaa Al Madina», avec qui ils signent pour le premier album de rap Marocain. Cette signature marquera le passage des «dragons blancs» à «Double A».

 

«Wakie», est l’album qui a marqué chez le grand public, la naissance du Rap Marocain en 1996, on y trouve le titre «Rap Maghrebi» qu’Aminoffice à jouer au sein de «Double A» à la soirée du réveillon en 1997 sur 2M. Cette année connaîtra la sortie du deuxième album «Al ard bkat» puis d’un troisième album «Maak dima maak» qui annoncera la fin du groupe mythique «Double A» et le début de la carrière solo d’Aminoffice.

 

Les sorties d’album n’étant plus à travers des maisons de disque, internet a pris les commandes au début du deuxième millénaire. Aminoffice fidèle à son poste était de nouveau sur les devants. L’adolescent n’est plus, le public découvre un autre rappeur entre maturité et nostalgie, armé de bonne foie et d’assurance.

 

Les singles s’enchainent sur la toile, faisant d’Aminoffice un rescapé de l’âge d’or du Rap Marocain, jusqu’à ce qu’il se décide en 2013 de lancer son dernier album tant attendu intitulé «Kounna w’Kountou». On le retrouve talentueusement sur toute la production musicale, levant la barre de l’écriture plus haut, la ville de salé, berceau du rap est à l’honneur, l’album est signé par son propre label, Hachia 93.

 

Source: Aminoffice