Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Safaa Mazirh

Safaa Mazirh, très jeune artiste, autodidacte, s’est confrontée à la photographie dans le cadre des ateliers de l’association Fotografi’Art qui regroupe à Rabat plusieurs jeunes photographes. Fascinée par les mouvements du corps sur scène, elle a rapidement engagé un travail sur cette thématique pour plusieurs compagnies de théâtre.

 

Des spectacles, Safaa Mazirh a su retenir l’art de la mise en scène, en construisant en quelques mois un théâtre photographique du réel nourri des éléments de son histoire et d’une indispensable volonté d’expression artistique. Dans ce travail aux références subtilement comprises, le corps, évoqué par les poupées, ou le corps physique, montré sans travestissement, occupe une place centrale. Mais c’est d’un corps sujet dont il s’agit ici. Celui qui, devenu l’instrument d’un récit dépasse l’évident rapport à l’intimité, par une très forte capacité à faire œuvre. Image après image Safaa Mazirh construit une formidable et saisissante expérience artistique finalement élaborée dans l’entremêlement du réel et de son rêve. 

 

Safaa Mazirh est photographe autodidacte. Elle fait ses premiers pas dans le monde de la photographie en 2009 dans le cadre des ateliers de l’association Fotografi’Art. Fascinée par le mouvement du Corps sur Scène, elle commence à prendre des images des pièces théâtrales qui se produisent dans les villes de Rabat, Kenitra et Casablanca. Aussitôt ses travaux sont remarqués et elle devient photographe indépendante pour des associations et compagnies de théâtre. En Février 2014, ses photographies sont exposées à l'institut Français de Rabat en côtoyant le photographe Gilbert Garcin, " Autofiction ".

 

En Mars 2014, ses photographies sont exposées dans le cadre de la Biennale de Marrakech à la galerie 127, exposition collective " Entre-je". En Octobre 2014, ses photographies sont exposées à l'institut du monde arabe dans le cadre de l'événement Maroc contemporain à Paris, et dans le cadre du mois de la photo à l'hôtel de Sauroy à Paris avec la galerie 127. Safaa Mazirh, Poupées de chair, par Brigitte Ollier et Luc Briand, Libération le 28 octobre 2013.

 

Safaa Mazirh, née à Rabat en 1989, a réalisé « Poupées » en février et mars 2013. C’est sa première série photographique. « Une découverte essentielle », dit-elle, car à ces êtres de celluloïd, elle a confié ses souffrances enfouies pour les oublier. Un témoignage intime extrêmement fort. 

 

Source: Institut français de Rabat


Découvrez la galerie média de l'artiste

photos