Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Accueil > Tous les événements > Expositions > Arts plastiques > Exposition collective: Symbiose

Exposition collective: Symbiose

Arts plastiques


« Symbiose » est une exposition de quatre artistes, Mustapha Amnaine, Mohamed Boustane, Ahmed El Amine, Brahim Hanine, présentée à la galerie Noir sur blanc.

 

Cette exposition de calligraphie contemporaine présentée à la galerie Noir sur blanc est exceptionnelle à plusieurs niveaux. Tout d’abord, de par la notoriété des artistes invités dont le fil conducteur est la calligraphie ou tout simplement l’écriture.


En effet, le choix de ces artistes s’inscrit dans leur enracinement dans cet art ancestral, la calligraphie, tout en s’ouvrant à l’art contemporain. Pour cela, ils sont peut-être, à des degrés divers, plus artistes que calligraphes, car les lettres se sont prêtées sous le pinceau, à un usage éminemment abstrait, et quelques fois purement esthétique, ludique et poétique.

 

Mustapha Amnaine
Ses oeuvres à la limite de l’abstrait sont un passage obligé de la méditation, et par fines couches de détails et d’empreintes, nous décalent de notre chemin pour nous renvoyer à notre image. Les traces laissées par le temps, telles des cicatrices, sont une source inépuisable d’inspiration pour l’artiste. Son art, lisible par tous, fait appel à la poésie qui sommeille en chacun de nous. Un chemin qui veut prendre en compte la réalité des signes et les signes de la réalité. Sa peinture n’aura de sens, et ne prendra vie, qu’à la lumière de votre regard.

 

Mohamed Boustane
Sur un fond blanc très contrastant, comme un écran sensible, Boustane fait littéralement éclater le signe écrit, en créant autour, en bas, en dessous, partout, une orgie graphique légèrement teintée, qui se présente comme la synthèse d’une sémantique désormais réduite dans sa totalité au néant. L’espace intègre par le fait des formes abstraites d’un lyrisme ludique poussé parfois jusqu’à l’exaltation. Les lignes et les traits mènent une danse métaphorique folle, dont les multiples mouvements ne cessent de s’interpénétrer et de favoriser la naissance (accidentelle) de liens inédits et de mélanges superbement symphoniques.

 

Ahmed El Amine
Entre figuratif primaire et transfiguration du réel, les toiles d’Ahmed El Amine sont lumineuses, mêlant couleurs froides et vives. Son approche de la peinture gravite d’une manière insensible autour du graphisme qui l’a initié à la rigueur et à la force du trait, une constance dans son oeuvre qui n’en constitue pas pour autant l’élément principal. Ce trait a même tendance à se diluer, laissant toute la place à des formes géométriques et à des grands aplats de couleurs.

 

Brahim Hanine
Contrairement à la majorité des artistes qui utilisent la lettre comme signe symbolique tout en prenant des libertés avec sa proportion et sa forme, Hanine suit les règles mathématiques classiques qui régissent cet art ancien; il compose des mots et des phrases à signification mystique. Il les intègre dans ses toiles à un ensemble de ligne géométrique à référence architecturale traditionnelle.
 




Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux