Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Accueil > Tous les événements > Expositions > Arts plastiques > Rita Alaoui : Anamorphia

Rita Alaoui : Anamorphia

Arts plastiques


Exposition d'une série de dessins de Rita Alaoui "Anamorphia", du 19 novembre au 13 décembre à la Kulte Gallery

 

C'est dans la nature, et par une approche sensorielle quasi métaphysique que Rita Alaoui choisit les objets qu'elle collecte.

Anamorphia est d'abord une ode à la nature. Saisir l’essence de chacun des objets représentés et tout oublier. Déifiés sur des socles, ils deviennent temple. Et par la répétition du trait qui les dessine, l'artiste s'inscrit dans une pratique méditative. Pierres aux cavités bizarres, cailloux aux formes intrigantes, coraux blanc, os blanchis par les marrées, graines, racines, feuilles séchées, bois flottés ou coquillages, ces objets sacrés deviennent parties de Dieu. Ils sont la création. 

 

« Ce qui m’intéresse dans l’archéologie, c’est surtout le processus qu’il y a autour, c’est à dire la fouille, la collecte, l’entreposage puis l’archivage et enfin la réutilisation de l’objet. En tant qu'artiste concernée par la question de ce qui reste après le temps qui passe, mon regard porte sur les ruines de nos ancêtres et sur les vestiges de la terre. Qu'ils soient organiques, minéraux ou végétaux, originaux ou matériels, les vestiges sont un reflet de notre temps, de ce dont nous avons hérité et racontent l'histoire du temps qui passe. La relation que nous entretenons tous avec ces vestiges me passionne et mon rôle en tant qu’artiste est de repenser notre connexion au monde, de réinterpréter le familier et d’imaginer des connexions avec l’extraordinaire. »
Rita Alaoui 

 

Rita Alaoui

Artiste plasticienne née en 1972 à Rabat, Maroc. Rita Alaoui vit et travaille actuellement à Paris. Diplômée de la Parsons School of Design, New York, Rita Alaoui s’exprime à travers différents média: peinture, sculpture, dessin, photographie, video-performance, installation, livre-objet.
Faisant éclater les codes de représentations traditionnelles, sa démarche, proche de l’anthropologie et de l’archéologie, se fonde sur la recherche constante de nouvelles expressions qui tendent toutes à placer les objets, les gestes du quotidien et les éléments naturels au coeur du processus artistique. Fragments de vie décontextualisés, ces petits riens, témoins de la fragilité du monde, sont élevés au rang d’oeuvres d’art. Ils interrogent la place du rêve et des liens premiers avec la nature dans une société de plus en plus robotisée mais aussi le rapport au temps et à la destruction. Est-il encore possible de rendre au monde sa poésie, de le rendre plus habitable par la simple beauté tirée du banal et de l’infra-ordinaire, cher à Georges Perec ? Telle est la question récurrente posée par l’œuvre de Rita Alaoui.

Rita Alaoui instaure également des rapports nouveaux entre écriture et art. Elle a créé le premier livre-objet, publié dans le monde arabe, Fragments de Vie Quotidienne (éditions Al Manar, Paris). L’ouvrage, écrit, illustré et rehaussé par l’artiste, a été présenté lors de nombreuses manifestations dont l’Institut du Monde Arabe (2014, 2017) et fait partie de plusieurs bibliothèques spécialisées. Lors d’un projet de recherche 2017-2019, développé par Arts Cabinet (UK), elle collabore avec le chercheur et architecte Edward Hollis (Edinburgh University) et a établit un croisement d’expériences et de pratiques qui lui ont permit de créer de multiples regards et interrogations sur une question essentielle de sa pratique, de son rôle en tant qu’artiste : celui de repérer, collectionner, reproduire les ruines laissées par le passage du temps. L’aboutissement de cette collaboration donnera lieu à la publication What Remains (2020).

Depuis 1999, le travail de Rita Alaoui est montré régulièrement lors d’expositions à l’international et au Maroc tel que : Biennale de Rabat (2019), Galerie Boa (Paris, 2019), Dakar Biennale (2018), Espace d’Art Contemporain H2M (Bourg-en-Bresse, 2018), La Colonie (Paris, 2017), Tiwani Contemporary (Londres, 2017), l’Institut du Monde Arabe (Paris et Tourcoing 2014, 2018), Galerie Delacroix (Tanger, 2016), Art Dubai (2016), Do It in Arabic (Sharjah 2016), Galerie Venise Cadre (Casablanca 2012, 2015), Galerie Shart (Casablanca 2007, 2010), Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain (Rabat, 2014). Elle participe à de nombreuses conférences, débats et discussions autour de la pratique artistique contemporaine et intervient au sein d’ateliers dans les domaine des arts plastiques, du processus créatif et du livre d’artiste.

Rita Alaoui est lauréate d’une bourse de résidence et de recherche à la Cité des Arts (Paris 2019) en partenariat avec l’Institut Français. 




Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux